Outils de détection de plagiat

Les examens de fin d’année approchant, certains étudiants pris de court ou à court d’idées pensent peut-être à copier quelques passages de travaux écrits par d’autres.  L’idée de copier ainsi des oeuvres d’autres écrivains ne viendrait évidemment jamais à des auteurs comme Patrick Poivre d’Arvor ou Christine Ockrent…

Mais attention, de nombreux outils de détection sont aujourd’hui proposés aux professeurs, comme le montre un excellent article de K. Walsh sur le sujet.

Le mode de fonctionnement des détecteurs de plagiat est assez simple: ils disposent d’une vaste base de données de documents glanés sur le Web ou dans des bases de données.  Il est également possible d’y ajouter des documents comme le contenu des thèses.
Ensuite, le détecteur compare le document à vérifier à l’ensemble de sa base de données et relève les concordances anormales.

Voici les 5 détecteurs de plagiat recommandés dans l’article:

  1. TurnItIn (http://www.turnitin.com)
  2. iThenticate (http://www.ithenitcate.com)
  3. Write Check (http://www.writecheck.com)
  4. PlagAware (http://www.plagaware.com)
  5. Copyscape (http://www.copyscape.com)

Source et détails:
Plagiarism Detectives at Work
http://goo.gl/dxdTw 

Pin It